Les États-Unis remportent la toute première victoire de l'histoire de l'épreuve, en battant la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne en finale de Saint-Tropez, et remettent leur campagne de championnat sur les rails.

La Côte d'Azur a connu deux jours de course radicalement opposés : samedi, les vents étaient incroyablement forts, ce qui a permis à la France de battre le record de vitesse de SailGP , tandis que dimanche, les vents étaient extrêmement légers, ce que Jimmy Spithill a su maîtriser pour mener les États-Unis à la victoire.

Les États-Unis ont fait preuve d'une excellente régularité le premier jour de course avant de remporter la seule course en flotte terminée le deuxième jour pour se qualifier pour la finale. Les Kiwis et les Britanniques ont été battus dans l'épreuve du vainqueur et l'équipe de Spithill a remporté sa première victoire sur SailGP.

POSITIONÉQUIPEDRIVERPOSÉQUIPEDRIVER