La Nouvelle-Zélande s'est battue contre une pénalité de quatre points avant l'événement pour remporter le tout premier Grand Prix Sail de Singapour, en surmontant des conditions difficiles pour battre le Danemark et l'Australie dans la finale à enjeu.

Les Kiwis ont laissé les Danois de Nicolai Sehested et les Australiens de Tom Slingsby dans leur sillage et ont impressionné les foules avec un temps de vol de 100 %, une vitesse moyenne de 53 km/h et une vitesse de pointe de 77,1 km/h lors de cette rencontre décisive.

Il s'agit de la troisième victoire de la saison pour la Nouvelle-Zélande, dont l'exploit est d'autant plus impressionnant qu'elle a commencé l'épreuve avec moins quatre points pour avoir heurté les États-Unis lors d'une séance d'entraînement.

POSITIONÉQUIPEDRIVERPOSÉQUIPEDRIVER