Le Canada de Phil Robertson est entré dans l'histoire en remportant sa première victoire dans une compétition au coude à coude avec la Nouvelle-Zélande, favorite à domicile, et l'Australie, leader de la saison, sur les eaux de Whakaraupō, dans le port de Lyttelton.

Dans l'une des finales les plus serrées de la saison, les Canadiens ont affronté les héros de la ville de Peter Burling, avec des croisements serrés et des changements de direction tout au long du match.

Saison 3 // New Zealand Sail Grand Prix // Le Canada fête sa victoire à Christchurch sur F50

Grâce à un départ parfait des trois bateaux, tout se jouait lors de la finale, mais c'est le Canada qui est passé en premier à la marque 1, avec une longueur d'avance très importante.

Malgré des chutes de foils et une pénalité de limite, les Canadiens ont toujours été plus rapides que les Kiwis et ont franchi la ligne pour gagner 10 points de saison.

Il s'agit de la première victoire de la jeune équipe, qui s'était déjà inclinée en finale aux Bermudes et à Chicago plus tôt dans la saison.

A propos de la victoire du Canada, Robertson a déclaré qu'il était heureux de "se débarrasser de ce singe sur notre épaule". "Nous avons bien tenté de laisser les Kiwis revenir dans la course, mais nous avons réussi à effacer la pénalité et à revenir rapidement dans le fond, alors c'est la fête !

Le Kiwi Robertson a ajouté qu'il était "ravi de gagner à domicile".

Saison 3 // New Zealand Sail Grand Prix // Canada lead Final

"Nous essayons d'être compétitifs avec les meilleures équipes et aujourd'hui, c'est un exemple de ce que nous pouvons faire".

Cette victoire intervient après que le Canada a réussi à se qualifier pour la finale en battant de justesse Emirates Great Britain SailGP Team dans les derniers instants de la cinquième course en flotte.

Malgré deux victoires de manche lors de la deuxième journée de course à Christchurch, l'Australie de Tom Slingsby n'a jamais constitué une menace sérieuse lors du déroulement de la finale.

Cependant, les Aussies restent confortablement installés en tête du classement général de la saison avec 84 points, tandis que la Nouvelle-Zélande, qui occupe la deuxième place avec 73 points, a légèrement réduit l'écart. La France reste troisième avec 69 points malgré sa cinquième place à Christchurch, mais possède un petit point d'avance sur Emirates Team GBR qui occupe la quatrième place.

SailGPLe premier événement organisé par la Commission européenne en Nouvelle-Zélande a remporté un franc succès.

Cela signifie qu'il y aura une lutte serrée entre la France et Emirates Team GBR pour la dernière place dans la finale du championnat à trois bateaux, où tous les gagnants seront désignés, à San Francisco. Les neuf bateaux de la flotte F50 se retrouveront pour la grande finale de la saison 3 les 6 et 7 mai, où le champion de la saison sera désigné.