Le Danemark a battu la Nouvelle-Zélande, championne en titre, pour monter sur le podium de la planète après avoir terminé en tête du classement de l'Impact League lors de la saison 3.

L'équipe de Nicolai Sehested a récolté un total de 1 566 points sur les 11 épreuves de la saison, devançant l'équipe de Peter Burling de cinq points seulement. L'équipe Emirates Great Britain SailGP de Ben Ainslie est quant à elle troisième avec 1 516 points.

Le triomphe du Danemark signifie que l'équipe remporte le prix, qui sera reversé à son partenaire de Race For The Future, One Ocean Foundation. La Nouvelle-Zélande et Emirates Team GBR ont également gagné des fonds pour leurs partenaires Race for the Future respectifs.

Saison 3 // Grande finale de San Francisco // Le Danemark s'entraîne à San Francisco

Cette victoire intervient après une lutte acharnée tout au long de la saison entre le Danemark et la Nouvelle-Zélande, championne de la saison 2 de l'Impact League, les deux équipes terminant régulièrement les épreuves à la première ou à la deuxième place. Mais c'est le Danemark qui a terminé la saison avec un total de cinq podiums et quatre victoires, remportant 100 000 dollars pour la One Ocean Foundation et devançant les Kiwis.

Le pilote danois Nicolai Sehested a déclaré : "Nous sommes ravis et fiers de remporter l'Impact League cette saison : "Nous sommes ravis et fiers de remporter l'Impact League cette saison. Il est impossible de remporter une compétition aussi difficile et unique que l'Impact League sans l'engagement total et le dévouement de tous les membres de l'équipe, ainsi que le soutien et les conseils de nos partenaires ROCKWOOL et One Ocean Foundation."

Saison 3 // Danemark SailGP Team // Nicolai Sehested entre deux courses

Sehested a ajouté que le niveau de compétition des autres équipes était "plus élevé que jamais".

"Je pense que notre victoire montre ce qu'il est possible de faire en travaillant dur, en innovant et en faisant preuve de créativité. Depuis le premier jour de la saison, nous avons abordé l'Impact League avec la même conviction, la même intensité et la même vigueur que nous abordons les courses sur SailGP."

SailGP Fiona Morgan, Chief Purpose Officer, a ajouté qu'elle était "fière" de "l'approche collaborative" du Danemark à l'égard de l'Impact League.

Saison 3 // Grande finale de San Francisco // Hans Christian avec le trophée de l'Impact League

"Depuis l'intégration de la One Ocean Foundation et la collaboration étroite avec elle, jusqu'à l'incitation des athlètes à agir et l'engagement de leur sponsor principal ROCKWOOL, l'une des marques les plus durables du Danemark, en passant par le contact avec d'autres sports et organisations pour rassembler tout le monde, il s'est agi d'une stratégie incroyablement collective", a-t-elle déclaré.

Au cours de la saison, le Danemark a impressionné avec de nombreuses initiatives, dont More Speed, Less Plastic, qui a été lancée en janvier 2023 en collaboration avec One Ocean Foundation.

Conçue pour sensibiliser à la pollution plastique des océans et récompenser les marins qui courent vite, l'initiative prend en compte la vitesse maximale atteinte lors de chaque événement et détourne de l'océan une quantité équivalente de pollution plastique. Chaque kilomètre par heure équivaut à au moins 10 kg de déchets, soit un total de 5,13 tonnes de déchets océaniques détournés jusqu'à présent.

Par ailleurs, les athlètes de l'équipe du Danemark ont mené des expériences scientifiques lors de cinq événements cette saison - en recueillant des échantillons de zooplancton, qui ont ensuite été renvoyés au laboratoire de la One Ocean Foundation basé en Italie.

Saison 3 // Dubai Sail Grand Prix // Le Danemark avec l'Espagne et les Etats-Unis

Au total, 1 100 jeunes ont participé à des ateliers de la Fondation One Ocean et à des sessions scientifiques, tandis que le Danemark a également lancé une mini-ligue d'impact lors des championnats d'Europe 29er.

Parmi les points forts de la Nouvelle-Zélande tout au long de la saison, citons le projet Moanamana en collaboration avec Live Ocean, qui a permis de distribuer 50 000 dollars à la recherche sur les laminaires résistantes au climat à Whakarāupo Lyttelton. Emirates Team GBR a quant à elle lancé un quiz sur le développement durable basé sur les médias sociaux et axé sur chaque lieu de course. Elle a également visité des écoles lors de chaque événement SailGP afin d'impliquer les jeunes dans les ressources numériques de l'équipe, qui peuvent être utilisées gratuitement.

Lancée lors de la saison 2, l'Impact League mesure les efforts des équipes au cours de chaque événement selon dix critères rigoureux, notamment les voyages, la technologie et l'innovation, le plastique à usage unique et l'utilisation de leur voix pour le bien. Les résultats font l'objet d'un audit indépendant et sont vérifiés après chaque événement.